Les ditions du Carmel proposent tous leurs fichiers ePub en tlchargement immdiat et vous invitent consulter leur catalogue en ligne

compte client

mon Compte

Veuillez vous connecter pour accéder aux données de votre compte client ou créer un compte.
Mes achats

Mes achats

Votre caddy est vide

compte client

RechercherRecherche Avancée

Nouveau
ISBN : 9782847138023
Disponible
Référence : ELD_NEUVELISABETH
Date de parution : 06/07/2022
Poids : 21 Gr.
Nb de Pages : 15

3,00

Confirmation

Cet article a été ajouté dans votre panier - Voir mes achats

Présentation

Cette neuvaine permet de demander l’intercession de sainte Élisabeth de la Trinité, tout en découvrant son message. Le style très pédagogique entraîne le priant dans une expérience spirituelle quotidienne. L’ensemble de cette neuvaine a reçu l’approbation ecclésiastique.


Neuvaine de prière classique imprégnée de la spiritualité de sainte Élisabeth.

plus d'infos sur l'auteur:

Neuvaines du Carmel

Élisabeth CATEZ naît le 18 juillet 1880. Elle n’a que 7 ans lorsque son père, le capitaine CATEZ, meurt subitement. La vie de famille se poursuit désormais à trois avec sa mère, elle-même et sa petite sœur, Marguerite (appelée Guite). À 13 ans, Élisabeth, très musicienne, obtient le premier prix de piano au Conservatoire de Dijon. Très tôt, elle est aussi saisie, éblouie par Dieu. Elle surprend son entourage par son recueillement, contrastant avec son tempérament fougueux et passionné. Beaucoup de ceux qui l’ont connue ont témoigné qu’ils la sentaient « toute prise par Dieu, vivant sous son Regard ». Immergée dans le monde, elle y rayonne Celui qui l’habite « au-dedans ». À 21 ans, elle quitte tout et rentre au carmel de Dijon. Elle y reçoit le nom d’Élisabeth de la Trinité. Elle ne va cesser d’approfondir ce Mystère d’Amour. Là encore, elle impressionne ses sœurs par sa manière d’être, toute simple, aimante et serviable, dilatée tout autant que silencieuse et recueillie. Six ans après son entrée au Carmel, consumée par l’amour et par la maladie d’Addison, tout identifiée au Christ crucifié, elle meurt le 9 novembre 1906, allant ainsi « à la Lumière, à l’Amour, à la Vie ».


Top